Billet Iphae

L’esprit de service, l’attitude qui change tout

par Pierre d’Elbée Philosophe Consultant et Maryse Juranville, présidente de Esprit de Service France

Histoire d’un homme bouleversé
Face au désarroi d’un homme sur le point de perdre sa mère, l’équipe de la compagnie aérienne United Airlines a su réagir. Le passager qui devait prendre deux vols afin de rejoindre sa mère qui vivait ses dernières heures, s’est effondré en apprenant que son premier avion était retardé.

Touchée par sa détresse, l’équipe a relayé l’information au pilote, qui s’est chargé de faire passer le message au pilote du prochain vol. Ce dernier a alors décalé le départ de son avion pour attendre le passager et lui permettre de se rendre au chevet de sa mère.

Cette histoire vraie est racontée sur le site Cofidis. Elle éclaire ce que peut être l’esprit de service : une attention à l’autre, à la fois utile et délicate. L’association Esprit de Service France valorise cette dimension désormais incontournable du service. En guise d’introduction à son MOOC « Réussir l’accueil et le service en France », une équipe d’experts examine ses fondements à travers ce par quoi tout commence : l’accueil ! Car l’esprit de service ne se résume jamais à une signalétique bien faite, un central téléphonique efficace ou encore un site internet complet et ergonomique. L’esprit de service se déploie d’abord dans une relation interpersonnelle. Il s’exprime bien dans le modèle de management Esprit de Service et s’appuie notamment par une vision renouvelée de l’accueil :

Quatre fondements de l’esprit de service

Le respect
En premier, le respect et la politesse, préalables indispensables à la relation de service. Ne croyez pas que nous enfoncions des portes ouvertes ! Chacun de nous en tant que client, peut témoigner combien certains vendeurs sont parfois mal aimables ou peu disponibles, incapables de l’attitude positive qui favorise la relation.

L’empathie
Ensuite l’intérêt pour l’autre et l’empathie : cette attitude désintéressée par laquelle l’autre mérite non seulement le respect mais l’attention, en étant capable de se mettre à sa place pour répondre à son besoin. N’oublions pas que servir et observer ont la même étymologie qui à l’origine, signifie « faire attention » : le premier geste du service est celui de l’attention à l’autre, à son besoin.

La personnalisation
Le troisième niveau est la personnalisation, le fait que le client est unique et doit être considéré comme tel. Ce niveau de relation est déjà remarquable : il instaure un climat de confiance et avec le sentiment de sécurité qu’apporte toujours un regard dédié à soi.

Le don
Enfin, ces experts parlent de l’expérience du don. Certains pourront douter qu’on puisse utiliser ce mot dans une culture d’entreprise spécialisée dans l’échange rentable. Et pourtant oui, il faut défendre l’idée que le don fait partie intégrante du service, y compris d’un service rentable : le café offert à la fin du repas, le sourire de la caissière, le taxi qui ne compte pas les bagages, la vendeuse qui vous indique où vous pourrez trouver votre produit recherché, même s’il s’agit d’un concurrent … Ces petits plus sont de véritables dons et ont une vertu spéciale qui va au-delà de la confiance : ils créent le sentiment de reconnaissance. Or, de la reconnaissance à la fidélisation, il n’y a qu’un pas…

L’esprit de service n’intéresse pas que les entreprises
Dans son ouvrage Outside In, Harley Manning, pape de l’expérience client, livre le constat suivant : dans tous les secteurs d’activité, un bon service client est soit le facteur le plus important de fidélisation, soit le deuxième plus important.

C’est dire que l’esprit de service est un élément clé non seulement de la vie des entreprises, mais de toutes les organisations qui proposent un service aux citoyens ou aux usagers que nous sommes. L’enjeu du service dépasse donc la rentabilité d’une entreprise : il touche l’ensemble des activités d’un pays, collectivités territoriales, administrations ou associations qui par définition rendent toutes un service. Une culture citoyenne du service rend chacun capable d’observer, d’anticiper et de répondre au besoin des autres, que l’organisation soit orientée business ou non. Comme quoi l’esprit de service est essentiel à l’entreprise et à la société tout entière.

“Celui qui a rendu un service doit se taire ; c’est à celui qui l’a reçu de parler.” Sénèque

« L’esprit de service c’est le plaisir de faire plaisir » Maryse Juranville Présidente de Esprit de Service France

“Service militaire – Période pendant laquelle on mange mal mais qui nourrit la conversation pour la vie.” Pierre Daninos

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

×